Donjon du Carondelet

Histoire de la photo en quelques mots :

Malgré quelques préparations réalisées la veille, je ne savais pas très bien comment aborder le sujet. D’après les cartes étudiées, les points de vue renseignés (plein sud et plein nord) ne permettront sans doute pas de profiter du lieu sous un beau lever de soleil…  Situé à plus d’une heure de route et n’ayant que peu l’occasion de réaliser une réelle reconnaissance… je me lance à l’aventure me disant qu’au pire je pourrai toujours profiter de l’heure bleue en lieu et place d’un beau lever de soleil.

Exhif finaux :

1/20 s.

F/4

ISO 100

20 mm (Tamron SP 15-30mm F2.8  DI VC USD)

Si le premier arrêt sur image (Leers et fouteau) s’est ciblé sur l’analyse d’un positionnement relativement micro (bien qu’on puisse  faire bien plus micro que cela… une autre fois peut-être), j’ai choisi de présenter, ici, une réflexion macro sur le positionnement en photographie de paysage et les choix qu’il impose.

Le paysage étudié ce jour présente bien des aspects intéressants mais aussi des contraintes. Pas simple donc de choisir… pas simple de voir comment combiner au mieux les différents éléments qu’on souhaiterait mettre en valeur… pas simple non plus de se démarquer un peu de ce que bien d’autres ont sans doute déjà fait 1000 fois à l’approche de ce site remarquable.

Je vous propose donc de me suivre dans mes questionnements, mes choix et mes erreurs… car nul n’est parfait... mais faut-il l’être d’ailleurs (grand débat ) ! 

Etapes de création

Etape 1 : Préparation

Lors de la préparation d'une sortie, je tente toujours de voir si un point de vue
intéressant permettra de profiter pleinement du lieu et, quand c'est possible,
d’inclure dans ma photo un beau lever ou coucher de soleil (hé oui, ces moments
remarquables offrent souvent une lumière tout à fait intéressante et embellissent,
à coup sûr, vos prises de vues).

Dans le cas présent, le donjon visé (point 3 sur la carte) est situé au bas d’une
vallée surplombé, au nord et au sud, par deux points de vue qui, visiblement,
offrent la possibilité de profiter pleinement du lieu. Pleinement oui… sauf au lever
ou au coucher du soleil qui, se déroulant respectivement à l’est et à l’ouest ne
pourront probablement être inclus dans la photo…

Ce que j'observe sur carte se confirme en passant quelques instants sur printerest, google image ou google map (et oui, n'hésitez pas à aller voir ces sites lorsque vous préparez un shooting... cela peut vous faire gagner pas mal de temps et  vous donner des idées de ce qui vous attends et/ou de ce que vous pourriez faire)... aucune photo ne montre ce lieu à ces moments spécifiques de la journée.

Pour magnifier les lieux il faudra donc probablement compter sur autre chose. Se démarquer des clichés habituels ne sera sans doute pas simple et la recherche d'un point de vue atypique devra constituer l'un des objectifs majeurs de ma sortie.

Etape 2 : Confirmation

Arrivé sur place avant l’aube, mes impressions de la veille se confirment. Le point de vue situé au sud, très accessible (car le parking est juste à côté), offre certes une jolie vue sur le donjon mais donne un cliché très classique (voir ci-contre... photo que je n’ai même pas pris la peine de travailler en post-traitement tant celle-ci me semblait banale)… une vue d’ensemble du site  sans possibilité d’intégrer un avant plan accrocheur et sans aucune chance d’y inclure un ciel un tant soit peu intéressant.

De ce point de vue, j’imagine, en face, l'endroit où se situe l’autre point de vue renseigné par la carte. Au niveau de l’orientation il ne m’aidera pas davantage. Que ce soit d’une route qui passe derrière le donjon ou du haut de la colline qui se dessine devant moi (voir photos ci-contre prises ultérieurement dans la matinée), le ciel ne sera guère plus intéressant et l’arrière-plan (qui sera alors constitué du point où je me trouve) ne sera probablement pas plus esthétique que celui qui s’offre actuellement à moi et permet, à tout le moins, d’installer le donjon au centre d’un écrin de verdure au couleurs automnales.

Bref, a peine arrivée sur le site je ne peux que confirme les impressions de la veille… ce ne sera pas simple. Par acquis de conscience je fais le tour des deux points de vue constatant de surcroit, après une petite marche, que sur la colline opposée, bien qu’au cœur de l’automne, le feuillage des arbre bordant le sentier ne permet, à aucun moment, d’avoir une vue réellement dégagée sur le château en contrebas.

La balade ne fut toutefois pas veine, elle m’a permis de réfléchir à ce que je souhaitais ou pouvais mettre en valeur pour cette photo : un cadre automnal, le petit pont et ses trois arches menant au donjon, peut-être aussi la pleine lune, bien visible encore dans le ciel.

Il me restait donc à voir comment articuler tout cela pour obtenir ce cliché intéressant que je sentais toutefois à ma portée.

Etape 3 :  Exploration

Vouloir articuler les différents éléments souhaités me pousse donc à tourner autour de mon sujet et à explorer les potentialités de celui-ci en me positionnant à l’est et à l’ouest du château et du donjon.

A l’est, je joue avec la lune et profite de l’heure bleue. Si un premier point de vue me permet de combiner le pont aux trois arches, le donjon et la lune, il reste difficile d’obtenir une composition pleinement satisfaisant. En format paysage, la lune ne se positionne pas bien et n’équilibre pas la photos… en version portrait je parviens toutefois à organiser les choses de manière intéressante. La photo me plait assez, les arches du pont restent visibles et le chemin qui mène au donjon guide le regard jusqu’à celui-ci…  Le contraste entre le donjon et le reste de la photo est intéressant et, bien que la lune soit un peu trop petite et excentrée à mon goût, la photo fonctionne assez bien.

 

En continuant mes recherches je trouve une autre composition qui me parle également et qui permet d’obtenir une succession de plans différant permettant, là aussi, de guider peu à peu le regard dans la photo. La lune, toujours aussi petite, se place ici à gauche des bâtis mais permet aussi d’équilibrer la photo. Les branchages décharnés de l’avant plan, bien que peu intéressants, rappellent la saison et permettent de donner de la profondeur. Les arches du pont menant au donjon ne sont plus visibles mais la dynamique de l’image compense cet élément manquant… qui ne manque d’ailleurs qu’à ceux qui connaissent les lieux ! Bref, ici aussi la composition me plait bien et donne un point de vue un peu plus original que le précédent qui se centrait uniquement sur le donjon.

Si je ne trouve pas mieux, je serai déjà content de ce cliché… il était d’ailleurs assez conforme à ce que je m’était dit la veille… à défaut d’un beau lever de soleil je pourrai au moins profiter de l’heure bleue… avec la lune en bonus !

Etape 4 : Obstination

Bien que satisfait, je me rappelle qu’il existe non pas trois, mais bien quatre points cardinaux. Le dernier, à l’ouest, pourrait peut-être m’amener à profiter un peu du lever du soleil…. Je me mets donc en route donc vers la rue qui, en contrebas du premier point de vue, longe le château et part à l’ouest.

Sur la route, je cherche si un point de vue pourrait m’intéresser et s’il est possible d’intégrer à l’image la profondeur nécessaire pour la rendre intéressante par l’ajout d’un premier plan.  Si la vue sur la globalité des lieux est intéressante… le premier cliché est trop banal à mon goût.
Il rend fidèlement compte du lieu mais n’amène rien de particulièrement accrocheur.

 

En me retournant je vois alors que je suis passé un peu vite devant un petit arbuste fort coloré (le seul sur cette partie de la route) qui gagnerait certainement à être intégré et me permettrait d’ajouter la touche automnale que je voulais pour mon image. 


Me voilà presque comblé… j’ai le donjon, les arches, le cadre automnal qui, par cette note orangée, réchauffe la photo. Le ciel, bien que pas extraordinaire, offre quelques traces de nuages blancs qui évitent de le rendre totalement plat et inintéressant. Les ingrédients semblent bien présents mais, après réflexions, je trouve le cliché encore bien trop  classique. Finalement je pense que je préfère encore la photo prise à l’heure bleue pour son caractère un peu moins habituel quant au cadrage proposé.

En poursuivant sur la route, je me rends vite compte qu’une fois le donjon dépassé je me retrouve avec une vue arrière qui semble peu intéressante aux premiers abords. Le pont n’est plus visible et le lac qui borde l’arrière du château n’est pas au mieux !

Même si le ciel s’embrase un peu et semble davantage prometteur… ce qu’il amènera de plus ne compensera sans doute pas ce que je perds par ailleurs… Je tente néanmoins l’un ou l’autre cliché mais aucun avant plan digne de ce nom ne permet d’obtenir quelque chose à mon goût… intégrer la clôture qui protège l'accès au lieu ne m’amène qu’a obtenir ce fameux triangle noir si disgracieux en photo de paysage qui, tel un espace perdu, bouche toute une partie de la photo sans rien amener d'intéressant…

Etape 5 : Célébration

Alors que je me dis que je devrai me résoudre à rester sur ma photo prise à l’heure bleue, je fais demi-tour et remarque alors, outre le ciel qui s’embrase un peu plus encore, une nape de brouillard qui s’étire délicatement et presque imperceptiblement sur la route. Globalement les couleurs et le cadre m'interpellent… mais comment articuler le tout ?

Je reste en mode portrait et tente alors d’obtenir le donjon, la clôture, la route avec ce brin de brouillard et le ciel qui se pare peu à peu de reflets oranges. Le résultat ne me satisfait pas du tout… le donjon est trop loin, le brouillard très peu visible, route et donjon semblent à l’étroit dans la composition… il faut aérer tout cela… je passe donc en format paysage.

Dans ce format, la scène prend peu à eu forme, le donjon n’est plus si lointain et la route, davantage visible et laisse mieux deviner ce léger brouillard. La composition est atypique et pas forcément plaisante en l’état. L’équilibre n’est pas présent.

 

Je sens toutefois que quelque chose est possible. Pour équilibrer le tout, je centre davantage la clôture pour laisser autant de place au donjon qu’à la route. Le soleil étant de face, je compense l'exposition pour éviter d'avoir un ciel trop cramé. N'ayant pris mes filtres avec moi, je n'ai d'autre moyen que de procéder de la sorte (bien que j'aurais pu également fonctionner en HDR mais avoue ne pas y avoir pensé sur le moment... et oui, j'ai encore des progrès à faire)

Quoi qu'il en soit,... bingo… on aimera ou pas, mais me voilà avec un point de vue qui me semble beaucoup plus original et atypique que toutes les photos de ce lieu que j’ai pu voir précédemment. Evidemment, le fichier original est bien peu plaisant et nécessitera un post traitement important... mais je sens que cela me plaira...

Je trahis sans doute nombre de règles classiques de composition mais obtiens ainsi quelque chose de tout à fait à mon goût et l’impression d’avoir deux images en une seule (ce que je pourrai encore accentuer au post-traitement en passant la photo en 16/9). Sur la partie gauche, bien qu’ayant perdu la vue sur le pont aux trois arches, le donjon majestueux trône devant son petit lac bien triste mais qui, par ce fait, met encore plus en valeur le donjon en lui-même. Sur la droite, la route, le ciel qui s’embrase et un léger brouillard. La clôture brune marque la séparation et ajoute une touche de couleur qui combinée au ciel, au paysage lointain et à la brume ne laissent aucun doute sur la saison… Bref me voilà avec une combinaison tout à fait intéressante de différents éléments que je souhaitais combiner.

Après un petit travail en post-traitement , le résultat me convient.

Comme nous venons de le voir, la photo est faite de choix. Choisir ce qui doit rentrer dans le cadre, c'est forcément, aussi, choisir ce qu'on laisse de côté ! A perdre un pont, on gagne un ciel et un peu de brouillard… à perdre une vue globale du site, on gagne une photo deux en un et une approche beaucoup plus originale.

Post-réflexion...

Comme signalé en introduction, on progresse aussi en analysant ses propres réussites et ses propres erreurs. Ne me consacrant à la photo que depuis peu de temps et n'ayant plus réalisé de sortie photo depuis près de six mois (merci le confinement !), je me rends compte, en réalisant cette analyse, que j'ai perdu quelques réflexes de bases qui auraient dû me permettre d'obtenir un cliché encore meilleur. De tout ceci je retiendrai donc 3 éléments :

  • Premièrement, comme on le voit dans les exhifs, la photo a été prise à F4. Ceci pose assurément question. J'avoue ne plus savoir pourquoi avoir réalisé ce choix ni même si c'était un réel choix. Le donjon étant assez loin, peut-être avais je l'intention de chercher ainsi à amener le regard plus rapidement au cœur de la photo... reste qu'avec un objectif à 20mm, un tel choix est peu pertinent. La profondeur de champ étant relativement peu affectée (du moins à l'œil nu et pour une impression dans un format photo classique) dès lors que la mise au point a été réalisée sur le donjon. Quoi qu'il en soit, une photo à F8 ou F11 aurait dû être réalisée, ne fut-ce que pour pouvoir comparer le résultat obtenu et être certain d'avoir un rendu optimal.

  • Deuxièmement,  comme déjà signalé, réalisant la photo face au lever du soleil, la dynamique de la scène était telle qu'elle dépassait visiblement les capacités de mon capteur.  Avec du recul j'aurais dû, à minima, tenter de faire une photo en HDR en prenant plusieurs photos similaires à différentes expositions. En outre, si j'avais pu réaliser un repérage la veille, j'aurais pu éviter de chercher pendant près d'une heure l'endroit le plus opportun... et n'aurais pas hésité, alors, à prendre avec moi mes filtres et porte-filtre qui m'auraient permis de mieux équilibrer la dynamique de l'image en assombrissant légèrement le ciel... Dans le cas présent, tout mon matériel était resté dans la voiture sans que j'aie le temps d'aller le chercher sans prendre le risque de voir ce ciel si intéressant disparaître

  • Troisièmement, et pour finir, je retiens un élément positif... la composition deux en un. Je me rends compte aujourd'hui que l'impression satisfaisante que me donne cette photo rejoint celle déjà ressentie à d'autres occasions dans des cadrages similaires. Peut-être vais-je creuser cela à l'avenir car il me semble que la dynamique qui en découle est tout à fait intéressante. Relativement atypique certes mais permettant de sortir des sentiers battus et de bousculer un peu le spectateur dans ses habitudes le portant ainsi à laisser son regard s'attarder un peu plus sur l'image en passant d'un côté à l'autre de celle-ci. 
    Pour que vous puissiez vous faire votre idée sur ce type de composition, je joins ci-dessous deux autres photos du même type.

    Voilà, je pense avoir tout dit... j'espère que ce long article vous aura permis de comprendre un peu mieux ma démarche photographique et vous aidera, vous aussi, à aller plus loin dans vos propres questionnements lorsque vous souhaiterez obtenir une image sortant un peu plus de l'ordinaire. Rien de bien compliqué à cela... un peu de patience, une ouverture au monde qui vous entoure, quelques essais et erreurs et quelques choix à poser !

  • Facebook Social Icon
  • instagram
  • Flickr Icône sociale

© 2019 by Y—D     Yannick Dubois

                                                         wallophoto@outlook.fr

Bruxelles, Wallonie, Belgique