La cale de Porz-Kamor de Ploumanac'h

web j2-137.jpg

Histoire de la photo en quelques mots :

Photo réalisée lors d'un road trip en Bretagne. J'étais à Ploumanac'h pour la fin d'après-midi et la soirée. J'avais tenté de prendre la cale une première fois vers 17h en me rendant au phare de Mean Ruz, mais sans être convaincu du résultat. Après avoir passé la fin de journée autour du phare,  je décide de ne pas suivre l'itinéraire que je m'étais initialement fixé mais de revenir sur mes pas pour tenter à nouveau de photographier la cale. J'en avais perçu le potentiel à l'aller mais sans trouver le moyen de lui rendre hommage. On est en Novembre, il est 19h09 et le soleil vient de se coucher. Je me disais qu'à l'heure bleue, j'aurais peut-être davantage de chance d'autant que le ciel, plus chargé qu'à l'aller, pourrait peut-être être avec moi !

Exhif finaux :

0.8s.

F/18

ISO 100

15 mm (Tamron SP 15-30mm F2.8  DI VC USD G2)

Pour cette analyse photo, outre les réflexions sur le positionnement et la gestion de la lumière, nous nous arrêterons surtout sur le post traitement réalisé. Cette fois, pas question de rester totalement fidèle à la réalité observée lors de la prise de vue. L'idée sera d'amplifier sur l'image certains éléments pour qu'elle puisse toucher davantage l'observateur et, peut-être, éveiller chez lui des sentiments proches de ceux que j'ai pu ressentir durant une bonne partie de mon séjour en Bretagne.  Le traitement est donc plus artistique. (donc plus sujet à critique)... mais ne laissera personne indifférent. Précision importante toutefois, aucune utilisation de photoshop ; seul lightroom sera utilisé pour développer au mieux la photo réalisée. 

Etapes de création

Etape 1 : Prendre possession des lieux.....

Comme souvent, la première étape consiste à repérer les lieux et à trouver sous quel angle l'aborder. Ici, vu de côté, la cale ne présente que peu d'intérêt. Certes il est inhabituel (pour la majorité des personnes du moins) de voir des rails se diriger dans l'eau comme si elles ne menaient à rien, mais prendre en photo l'inhabituel ne suffit pas pour avoir une belle photo. C'est d'autant plus vrai, sur la photo ci-contre, que si la direction des rails capte et dirige bien le regard... celui ci se perd ensuite sur le bord gauche de la photo sans même, réellement prendre le temps de s'arrêter sur l'ensemble de l'image. La composition n'est donc pas idéale... voilà un parfait contrexemple de ce qu'il faut faire ! Ici, l'idéal m'amènera à me positionner sur le haut de la cale et de voir comment cette dernière pourra guider le regard vers l'horizon. Pas mal de personnes passent alentours. Aucun ne semble toutefois vouloir se mettre à l'endroit que je convoite. Je me dirige donc vers la cale et prends possession des lieux en déployant mon trépieds centré entre les rails.

La latte-112-min.jpg

Etape 2 : Micro positionnement : Focale, hauteur de prise de vue et avancement le long des rails

A peine posé, je sais que mon choix est le bon et qu'ainsi je pourrai obtenir une bien meilleure image. Je cherche toutefois un peu afin de trouver le positionnement exact que je recherche.  Positionné top bas, l'image donne trop d'importance aux pierres de la cals, positionné trop haut, l'effet ne me convient pas davantage. Je décide donc de me positionner à une hauteur relativement normale de façon à ce que le ciel et la partie consacrée aux rails prennent plus ou moins le même espace, laissant entre eux, au centre de l'image, un espace pour la mer.

Je tente aussi différentes longueur focale et préfère de loin le grand angle de manière à intégrer dans l'image les roches présente de part et d'autre du chemin. Celles-ci contribueront à guider le regard vers le centre de l'image. Pour la même raison, je choisis de ne pas trop m'approcher du bord de l'eau. Ceci me permet d'obtenir de réelles lignes de fuite partant de la base de la photo jusqu'en son centre.  L'effet est plus impressionnant et on se sent littéralement aspiré  par le fond de l'image.

Si, globalement, je pense avoir trouvé le positionnement qui me plais le mieux, l'effet général de l'image reste en deçà de ce que j'espérais. Le ciel est un peu terne et peu intéressant. Les détails des vaguelettes sur la mer n'apportent pas grand chose.

Saint Malo-4.jpg
Saint Malo.jpg

Etape 3 :  Tentative en pause longue

Je poursuis donc mes tentatives en me disant que le sujet se prête peut-être bien à la pause longue. Ceci me permettra sans doute de rendre le ciel un peu plus intéressant et de gommer sur l'eau les détails qui me semblent peu porteurs pour l'image voulue.  

Je fais donc quelques tests avec différents temps de pause. En pleine après-midi la lumière est encore assez forte et je dois utiliser des filtres ND 15 Stops afin d'obtenir les temps voulu. Vu le peu de vent et espérant avoir une ambiance brumeuse au ras de l'eau, je shoot successivement à 196 et 257 secondes.

Le résultat est sympathique mais je ne suis toujours pas convaincu.  Le peu de vent présent pour le moment et la direction de celui-ci n'amènent pas réellement de plus value dans le ciel. Mieux aurait valu un vent de face ou de dos pour que de belles trainées puissent apparaître dans celui-ci.

Les couleurs ne me plaisent pas non plus particulièrement. Malgré le soleil qui illumine la descente vers la mer sur la seconde prise, je trouve le tout un peu trop terne et sans relief. Peut-être pourrais-je néanmoins tirer quelque chose de tout cela en passant les photographies en noir et blanc... mais je doute. Le peu de contrastes présents risque d'amener une photographie sans trop de relief... du moins à mon goût. Je verrai cela en post traitement. L'idéal serait de revenir fin de journée pour avoir une meilleure lumière, mais mon programme ne le prévoit pas.

C'est donc dubitatif et un peu déçu que je quitte l'endroit... le spot était prometteur mais les éléments n'étaient sans doute pas avec moi cette fois !

Saint Malo-3.jpg
Saint Malo-12.jpg

Etape 4 : Eploitation du noir et blanc ?

Voici deux des photographies prises à ce moment et traitées ensuite en noir et blanc. Si les contrastes donnent mieux que je ne l'espérais, il n'en reste pas moins que les détails de la mer sur la seconde photo et la qualité du ciel sur la première, ne me plaisent pas.

Un mélange des deux photos aurait peut-être pu le faire. J'aime assez la mer lisse de la première photo et la portion plus blanche au pied de la jetée... mais je trouve le ciel beaucoup trop banal. J'aime, par contre, le ciel et la trouée blanche au centre de celui-ci sur la seconde photo... Dommage que tout cela n'est pas rassemblé sur une même prise (photoshop pourrait aisément le faire mais je préfère me limiter à un traitement lightroom).

Pour le reste, le contraste entre les rails et la jetée est assez intéressant et renforce encore l'attrait du regard vers le centre de l'image.  Sous-exposer les pourtours de l'image renforce également un peu plus encore cet effet...

Hormis cela, si les photos ne sont pas totalement inintéressantes, je ne suis toutefois pas convaincu par le résultat. 

Saint Malo-5.jpg
Saint Malo-2.jpg

Etape 5 : Quelques heures plus tard

Après avoir passé la fin d'après-midi au phare de Mean Ruz (vous pouvez découvrir ces photos dans la section photos d'ailleurs), plutôt que de poursuivre mon itinéraire,  je décide de retourner à la voiture en faisant demi tour. Mon passage à la cale de Porz-Kamor m'ayant laissé sur ma fin, je n'ai pas envie de rester sur cet échec. 

La lumière a baissé, j'installe mon trépied et me positionne directement selon ce que j'avais pu observer lors de mon premier passage. Au vu de la luminosité, je décide de ne pas utiliser de filtre. A iso 100, je suis sur une photo de 0,8 secondes. et cela sera suffisant pour ne pas avoir trop de détails dans la mer. Le ciel est assez chargé et j'aime bien le cadre que forment les nuages au bout de la cale.
Sans traitement, la photo est un peu sombre et ne paie pas de mine, mais j'aime l'ambiance globale qui s'en dégage et la composition... reste à voir ce que je peux en faire (ci-contre, le fichier RAW développé sans traitement) ! 

Pour rappel shooter en RAW vous donne beaucoup plus de latitude en post-traitement ! Voyons donc ci-dessous celui que j'ai appliqué.

1 Original.jpg

Pour démarrer, comme souvent, je fais d'abord confiance à la machine. Après avoir appliqué un traitement auto, l'image gagne 0.9 d'exposition et un peu de vibrance. Pour le reste, le contraste s'accentue en jouant sur les hautes lumières (-78) et les ombres (+61), ainsi que sur les blancs (+29) et les noirs (-22).
La photo ayant été prise sur une scène assez sombre, je réduit aussi le bruit de luminance (11) et applique, comme toujours, les corrections d'objectif et l'aberration chromatique.

2 Correction auto.jpg

Voulant davantage faire ressortir la couleur des pierres et obtenir plus de chaleur à leur niveau, je monte la température de la balance des blancs à 9600 (soit 2500 de plus que la valeur initiale)

4 1 priorité ouverture.jpg

Question cadrage, je suis assez content de la photo originale mais procède toutefois à un léger recadrage (j'ai beaucoup hésité) pour que la petite pierre en haut à gauche vienne s'accoler au bord de la photo et donner l'impression d'un mur un peu plus haut qui borde la cale. J'ai l'impression que ce faisant, le regard est encore mieux accompagné vers le centre de l'image et que cela renforce aussi le côté un peu plongeant de l'image. Jusqu'ici, je pourrais dire que j'obtiens ainsi une image assez fidèle de la réalité observée... certains préféreraient d'ailleurs peut-être en rester là dans le traitement... mais pas moi, pas cette fois !

4 2  recadrage.jpg

Après tout, étant à l'heure bleue (même si ici le ciel gris m'enlève le bénéfice de cela), quoi de plus normal que de tenter d'ajouter un peu de bleu dans l'image. Je le fais donc sur les ombres (avec un bleu assez foncé) et sur les tons moyens (avec un bleu un peu plus clair) tentant ainsi, par la même occasion, de renforcer les contrastes. Pour ce qui est des ton clairs et du ciel, j'ajoute un peu de magenta. espérant lui donner un brin plus d'intérêt comme devrait en avoir tous les ciels de fin de journée !

5 1 color grading.png
5 color grading.jpg

Si le ciel me plait déjà pas mal dans son aspect original, il ne traduit pas assez les contrastes de la météo que j'ai pu observer durant tout mon séjour. L'objectif étant plus artistique que de rester fidèle, je décide d'y ajouter un filtre pour renforcer encore les contrastes et mettre encore plus en avant ce cadre de nuages blanc en bout de cale. J'apporte donc une légère correction de voile (+16) et continue d'accentuer les contrastes en diminuant les noirs et les hautes lumières, en augmentant les blanc et en débouchant les ombres. L'aspect final est bien moins fidèle mais le côté dramatique qui apparaît à présent reflète bien la météo changeante de la région.

6 1 Filtre 6 Le ciel - Copie.png
6 masque ciel.jpg

Vu le traitement renforcé au niveau du ciel et la mise en évidence de ce cadre blanc formé juste au dessus de l'horizon, je décide d'ajouter, sur la mer, une petite tache lumineuse qui pourrait être le reflet de la lumière passant par ce cadre. Cela amène un peu plus d'intérêt à la surface d'eau qui, sans cela, est un peu trop uniforme que pour être réellement intéressante.

L'image est de plus en plus à mon goût mais je pense qu'il serait encore possible de mieux guider le regard vers le centre de l'image. Je décide donc de jouer sur l'exposition du chemin en appliquant un filtre localisé pour augmenter l'exposition au centre de la cale et pour la diminuer un tout petit peu de part et d'autre de celui-ci. Au final le résultat me plait vraiment bien. J'aime le côté artistique de cette image et ce qu'elle éveille en moi. Assez emblématique de mon voyage, cela restera une de mes préférées !

7 filtre 2 tache blanche.jpg
8 filtre final diminuer exposition côté chemin.jpg