• Facebook Social Icon
  • instagram
  • Flickr Icône sociale

© 2019 by Y—D     Yannick Dubois

                                                         wallophoto@outlook.fr

Comment bien tenir son appareil photo ?

 

Voici enfin ce qui devait être ma première publication test... non pas un article mais une capsule vidéo.

Si je suis photographe amateur... je suis encoreplus amateur en ce qui concerne la réalisation de capsules... donc cela m'a pris plus de temps que prévu. J'espère malgré tout qu'elle vous aidera... et si vous n'aimez pas le format capsule vidéo, je vous mets l'article juste en dessou... bonne lecture à vous 😉

 

Capsule 1 : Wallophoto#1 Comment bien tenir sonappareil photo

Pourquoi s’arrêter sur ce sujet me direz-vous ? L’idée n’est pas de savoir comment bien tenir son appareil et son objectif pour s’en servir comme gourdin pour ceux qui critiquent vos photos, ni même d’éviter de le laisser tomber… bien que ce soit toujours intéressant quand on a investi dans un nouvel appareil ou un nouvel objectif… L’idée est bien plus simple… il s’agit d’éviter le flou… ou plutôt un type de flou… le flou de bougé.

 

Beurk... faut bien avouer qu'une photo floue... quand ce n'est pas voulu... cela ne le fait pas trop !!!
Beurk beurk beurk !

 

Comme nous le verrons plus tard, ce n’est pas le seul paramètre qui jouera sur la netteté ou le flou de votre photo, mais c’est un des facteurs important qui pourrait l’influencer. Pour les autres types de flous, qu’ils soient voulus ou non, nous en reparlerons dans une autre capsule. Et oui, oui oui, certains flous sont voulus et même assez artistique… savoir maîtriser le flou est alors intéressant. Cela concerne par exemple le bokeh, l’effet de filé, le flou de mouvement, le flou cinétique ou encore l’effet zoom. Mai pas trop vite… ces autres types de flou nécessitent une certaine maîtrise de l’appareil photo et des concepts de base en photographie…nous en reparlerons plus tard dans une autre capsule exclusivement consacrée aux différents types de flous.

Effet Bokeh

 

Flou de mouvement

 

En attendant, retenons à ce stade que la façon dont vous tiendrez votre appareil photo pourrait conditionner la netteté de cette dernière.

Comprendre cela est fort simple. Imaginez-vous en train d’essayer d’apposer un tampon sur une feuille de papier alors que quelqu’un est en train de tirer sur cette dernière et la fait bouger… impossible dans ce cas d’avoir un rendu net du tampon que vous utiliserez…

 

Et bien pour la photo, c’est la même chose. Bon, je simplifie un peu mais impossible que votre photo s’imprime de manière nette sur le capteur de votre appareil si celui-ci bouge sans cesse… comme la feuille sous votre tampon, le rendu final sera flou !

 

Dès lors, il est fondamental de ne pas bouger lorsque l’on prend une photo pour s’assure de la netteté de cette dernière. Alors, pour vous éviter de devoir mettre votre appareil sur un trépieds pied pour toute les photos que vous ferez (avouons que ce ne serait pas pratique), il convient de s’assurer que vous avez une bonne prise en main de votre appareil et que celle-ci vous assure un maximum de stabilité.

Quelques conseils alors, certainement valables si vous shootez avec un réflex sans doute moins, pour des appareils plus légers voir totalement inutiles si vous vous servez de votre smartphone !

1.  Etre bien sur ses appuis, pieds légèrement écarté de la distance de vos hanches. Ceci assurera votre stabilité… Prendre des photos sur un pied ou dans une position tellement inconfortable que vous ne pouvez la tenir est évidemment bien moins indiqué !

2.  En position paysage, une main sur le grip, l’autre sous l’objectif, au niveau de la bague de zoom

3.  En position portrait, difficile de dire quelle position idéale, à vous de tester, grip en bas plus stable mais moins souple et moins confortable, grip en haut, plus souple et plus confortable mais un peu plus risqué. Attention aussi au flash intégré si vous en avez… pas question que la manière dont vous teniez votre appareil ne vienne masquer tout ou partie de la lumière générée par ce dernier

Bon, d’accord, vous pourriez encore avoir quelques craintes dans certaines situations… et, parfois (en basse lumière ou lorsque vous zoomerez) ces quelques conseils seront insuffisant et l’utilisation d’un trépied sera indispensable. Mais pour comprendre cela il faudrait d’abord que je vous parle d’ouverture, de distance focale, de sensibilité ou encore de vitesse d’obturation…. Bref des différents paramètres qui vous permettront d’avoir une photo bien exposée… et bien nette !

Ne nous emballons donc pas… à ce stade, cela suffit pour cette première capsule et je vous donne rendez-vous dans les suivantes pour développer ces autres notions… et n’ayez pas peur, pendant longtemps j’ai cru que tout cela était bien trop compliqué pour moi et je n’osais même pas m’y intéresser de peur d’avoir l’air bête ou de ne pas comprendre… aujourd’hui toutefois, grâce à d’autres tutos comme celui-ci, j’ai compris que, bien expliqué, tout ceci est fort simple en réalité.

 

J’espère donc pouvoir vous aider dans les autres capsules à enfin comprendre toutes ces notions qui permettent parfois à une photographe de crâner un peu mais qui, en réalité, sont fort simple à comprendre et qui vous permettrons très rapidement de faire des bons de géants dans la qualité des photos que vous réaliserez.